Croissance ininterrompue pour les investissements Cloud

Croissance ininterrompue pour les investissements Cloud

Que ce soit pour la mise en oeuvre de cloud privé ou le cloud public, les entreprises continuent d’investir avec une croissance moyenne de 8,1% au troisième trimestre 2016. En 2017, les investissements continueront de croitre rapidement.

Le marché mondial des infrastructures Cloud ne cesse de croitre. En 2016, les revenus des revendeurs de solutions pour le Cloud (serveurs, stockage, switch Ethernet) ont augmentés de plus de 8%, pour atteindre un montant global de 8,4 milliards de dollars au troisième trimestre. En attendant l’arrivée des datacenters hyperscale, ce sont les équipementiers fournisseurs de switch Ethernet qui tirent le marché. Ainsi, sur le segment des infrastructures pour le Cloud privé, la croissance sur le marché des switch Ethernet a bondi de plus de 60%, suivie par les équipements de stockage (+ 9%) et les serveurs (+3%). Sur le segment du Cloud public, les croissances sur ces équipements s’affichent dans un ordre différent avec 46,2% pour les switch Ethernet, 6,8% pour les serveurs et 3%pour le stockage.

La part des équipements Cloud dans l’ensemble des dépenses IT au troisième trimestre 2016 est passée à 39,2% des investissements globaux, en croissance de 4,5% par rapport à l’an dernier. De leur côté, les ventes d’infrastructures liées à la mise en place de Cloud privés ont augmenté de 8,2% pour une valeur totale  de 3,3 milliards de dollars. Les investissements vers le Cloud publics ont eux progressé de 8% avec un montant total de 5,1 milliards de dollars.  En comparaison, les investissements dans les infrastructures traditionnelles (non liées au Cloud) ont baissé de 10,8% sur le troisième trimestre par rapport à l’an passé à la même période.

Globalement, en 2017 les investissements en matière d’équipements pour les infrastructures IT (serveurs, stockage et switch Ethernet) à destination de projets cloud vont afficher une croissance de 18,2% pour un montant global de 44,2 milliards de dollars. Sur ce montant global, la part principale (61,2%) sera attribuée aux projet touchant la mise en oeuvre de centres de données en cloud public. De leur côté, les investissements en matière d’environnements off-premises participeront à hauteur de 14,6% des dépenses dans les projets de cloud privés.

Ecrire un commentaire: