Les prédictions IDC 2017 : Next Gen Security

Les prédictions IDC 2017 : Next Gen Security

La numérisation va bon train, accélérant l’optimisation, la productivité des entreprises… et les problèmes de sécurité. En toute logique, ce secteur IT va donc poursuivre une croissance forte dans les années à venir.

Stéphane Krawczyk (@sk75011) détaille le marché en constante évolution de la sécurité.

Le passage – obligé – au numérique est une véritable révolution positive pour les entreprises. Tous les métiers sont en profonde mutation et gagnent en efficacité. Mais voilà, il y a un revers à la médaille, et pas des moindres. Cette numérisation ultraconnectée a un point faible : la sécurité. Une présence sur un réseau implique invariablement un potentiel d’attaque. D’autant qu’au cours du temps, les menaces sont en constantes évolutions et ne cessent de croitre, de se complexifier et de se professionnaliser. Pour preuve, près de 57% des entreprises que nous avons interrogées ont déclaré avoir subi un ou plusieurs incidents de sécurités au cours des 12 derniers mois, avec des inquiétudes extrêmement fortes sur le déni de service, le hameçonnage et la montée en puissance des ransomwares.
Résultat ? Le marché de la sécurité est lui aussi en progression constante avec une croissance annuelle moyenne de 7,9%, il va passer de 2,3 milliards d’euros en 2016 a environ 3,2 milliards d’euros en 2020. Soit un des rythmes les plus soutenus du marché IT. Ce marché s’articule autour de trois grands axes : le logiciel, pour 25%, les appliances, pour 10%, et enfin les services qui représentent la majeure partie de ce marché avec 65% des revenus globaux.
Il faut souligner également que ce marché tend à profondément se modifier avec un périmètre qui s’élargit un peu chaque jour. A la protection classique des entreprises (et des individus), il faut désormais ajouter de nouveaux points d’entrée scrutés par les hackeurs comme par exemple les systèmes industriels, les bâtiments, et bien entendu tout ce qui touche à l’Internet des Objets (IoT).
Quelques grandes tendances pour finir ? En premier lieu, la sécurité n’échappera pas à l’IA. En effet, nous estimons que 70% des environnements de cybersécurité utiliseront des technologies cognitives dans les toutes prochaines années. Ensuite, d’ici à 2020, 25% des entreprises sécuriseront leur architecture informatique directement dans le Cloud. Enfin, après des décennies de prospectives autour des technologies d’authentification biométrique, celles-ci deviendront rapidement une réalité concrète pour représenter 50% des transactions en ligne en 2021.

Ecrire un commentaire: