Le marché des serveurs toujours en perte de vitesse

Le marché des serveurs toujours en perte de vitesse

Pas d’embellie sur le marché des serveurs. Les changements profonds dans les infrastructures et les usages retardent les prises de décision dans les entreprises.

Face à la virtualisation et à la « cloudification » des services à tout crin, le marché des serveurs physiques a bien du mal à résister. Sans surprise, les revenus des fournisseurs sur le marché mondial des serveurs ont baissé de 4,6% d’une année sur l’autre pour s’établir à 14,6 milliards de dollars au quatrième trimestre de 2016. Les raisons de cette baisse tiennent principalement au ralentissement de la croissance des centre de données hyperscale et de la poursuite de la baisse des ventes de serveurs haut de gamme. En conséquence, les livraisons mondiales de serveurs ont diminué de 3,5% pour s’établir à 2,55 millions d’unités au quatrième trimestre de 2016 comparativement à la même période de l’exercice précédent.

Ecrire un commentaire: