Bonne et heureuse année 2017 de la part d’IDC France !

Bonne et heureuse année 2017 de la part d’IDC France !

Toute l’équipe d’IDC France vous souhaite une excellente année 2017.

Une année qui , pour l’industrie de l’IT, des télécoms et du numérique, s’annonce particulièrement passionnante, puisqu’elle marquera l’accélération de la transformation numérique des entreprises françaises et plus généralement la mutation de tous les secteurs d’activités vers ce qu’IDC appelle la DXEconomy, c’est-à-dire l’influence structurelle définitive des usages numériques sur la macro-économie et sur les comportements sociétaux dans le monde entier.

Selon IDC (Furturescapes, Dawn of the DX Economy), à horizon 2020 :

  • Les investissementsréalisés par les entreprises pour soutenir des projets de transformation digitale augmenteront de 60%, pour atteindre 2,2 trillions de dollars au niveau mondial
  • Les indicateurs de mesure des performances des entreprises utilisés par les investisseurs auront intégré le digital. Du coup, un tiers des entreprises actuellement leaders sur leur secteur auront perdu ce leadership en faveur d’un nouvel entrant plus agile
  • Ces indicateurs de la performance numérique affecteront cinq domaines :
    1. Le leadership et les modes de management
    2. Le relationnel et la capacité à entretenir des réseaux : client (omnicanal) et écosystème (partenariats et open innovation)
    3. L’excellence opérationnelle
    4. Le système d’information et les données
    5. La capacité à attirer et retenir les nouveaux talents
  • En termes d’organisation, sept grands groupes sur dix auront constitué une équipe dédiée au digital. Pour pouvoir s’adapter suffisamment rapidement aux évolutions de leurs marchés, ils devront multiplier par 2 voire par 3 la taille de ces équipes digitales. Un challenge de taille face à la difficulté à recruter et à fidéliser ces nouveaux talents

Evidemment, cette transition fondamentale vers la DXEconomy va bouleverser les business-models, les habitudes de travail, les comportements clients, les indicateurs de performances, et bien sûr, aura un impact particulièrement significatif sur la croissance des secteurs IT et télecoms. Avec quelques nouveaux entrants qui vont s’imposer plus rapidement que prévu, certains acteurs traditionnels qui s’en sortiront un peu moins bien, quand d’autres qui au contraire sauront saisir les nouvelles opportunités pour retrouver le chemin d’une nouvelle croissance. Les trois ou quatre années à venir vont rebattre les cartes et nous allons tous vivre des moments souvent enthousiasmants, parfois douloureux, jamais ennuyeux.

En France, IDC prévoit une croissance de 3,2 % sur l’ensemble du secteur logiciels et services , avec d’un côté le digital qui va accélérer sur un rythme de 18 à 20% et de l’autre côté le « legacy » qui va décroitre de 1 à 3% selon les secteurs.

Nous conscrerons la matinée du vendredi 27 janvier prochain à présenter nos prédictions 2017 de façons plus détaillées. Venez nous y rejoindre !

D’ici là, nous vous souhaitons à tous un démarrage 2017 sur les chapeaux de roue !

Ecrire un commentaire: