L’usage du Cloud en très nette hausse dans les entreprises

Selon un récent sondage IDC conduit auprès de 800 décideurs IT dans 11 pays européens, au moins 25% des entreprises exploitent des applications tierces dans le cloud aussi bien pour des besoins internes qu’externes. L’usage le plus typique qui ressort de cette étude ? Il s’agit pour 31% des sondés d’applications front-end hébergées en cloud public qui se connectent à des systèmes back office se trouvant dans l’entreprise. Le second usage important qui ressort de ce sondage est la montée en puissance de la fragmentation des ressources hors de l’entreprise (8% des entreprises sondées).

Au final, se sont près de 40% des entreprises consultées qui exploitent des solutions cloud pour leurs données ou applications, 20% d’entre elles indiquant que les applications sont désormais les seules à être exécutées on-premise. Si cette approche offre une flexibilité maximale, sur un plan organisationnel ces déploiements multi-cloud doivent être mieux contrôlés. « Cet environnement crée des défis pour les DSI. Une stratégie multicloud basée sur l’embauche de personnel ayant des compétences de négociation, sur la maitrise des investissements dans les logiciels d’automatisation et sur l’optimisation des options de connectivité, semble désormais indispensable pour les DSI « , souligne Nebuloni, Research Director pour IDC European Infrastructure Group.